Chronique de Nadia

Amoureuse d’un Don Juan

Partie 19

quote-about-confidence

Je sonne à la porte et au bout de quelque secondes la porte s’ouvre et bien sûr c’est Lina qui m’accueille

Elle a ouvert la porte et je pense qu’elle ne m’a pas reconnu au début. Je ne sais pas parce qu’elle a bloqué qu’elles que secondes, elle ne m’a pas dit bonjour,  wallou.
Je lui ai dit bonsoir Lina
Lina : Nadia ! ….
Moi : ça va ? Je ne suis pas en retard ?
Lina : heuu non c’est bon
Vanessa me voit et vien me faire la bise …. elle me dit t’es trop belle, je lui répond merci toi aussi …
Mais Lina wallou pas un mot …
Elle était bien sur superbe, elle portait une mini robe de couleur aubergine, très décolletée,  je pense que à force on s’est habituer à voir sa poitrine … Bon ya3ni machi hajja … elle est … normale machi petite mais chwiya quand même …  lol Le dos de sa robe était en dentelle … ça se voyait que c’était une robe qui avait coûté cher … on voyait aussi qu’elle ne portait pas de soutien gorge, mais je dois avouer que ça ne faisait pas vulgaire, ça lui allait plutôt bien

Elle reprend ses esprits et se comporte … comme si elle était chez elle, elle me dit viens tu peux déposer ton manteau ici. Elle ouvre la porte d’une pièce,  qui ressemblait à un bureau,  il y avait un porte manteaux sur lequel j’ai accroché le mien.
Et là elle me dit, fais comme chez toi, là c’est le bureau, il a une déco plutôt old school. Là, je lui dit comme une conne : c’est chez toi ?
Elle me répond avec un large sourir, ooo non, c’est trop masculin ici ! C’est chez Demir
La c’est moi qui reste bloquée. Je suis chez lui ! Chez l’élu de mon coeur ! Mais bien sûr elle connaît cet appartement comme si elle a l’habitude d’y venir …

Nadia reprend t’es esprits, tu t’en fou, elle veut te faire rager bark

c’est normal qu’elle connaisse son appartement, ils étaient  … ou sont toujours ensembles …
Je ne voulais pas montrer que ça m’avait touché, je lui dit ok, ça a l’air sympa.
Là elle me dit : ma pièce préférée c’est le salon, il est décoré avec beaucoup de goût ! …

(Dans ma tête je lui disais c’est pas la chambre ta pièce préférée ?  … Sa**** )   🙁

Elle m’amène dans le salon. J’y jette un bref regard, il y a vu plein de monde mais pas de trace de Demir.  Le salon était assez sobre, une déco épurée … trop impersonnelle, oui c’était beau mais pas du tout mon genre, ça faisait genre galerie d’art. j’ai largement préféré le bureau, c’était tellement plus chaleureux, cosy , je m’imaginais bien m’y installer pour lire un roman ou … une chronique 😉
… oublies Nadia
Dans le salon, Mehdi était déjà là, il discutait avec d’autres mecs, il était bien habillé lui aussi. Pantalon et chemise classique. Je suis allée vers lui, pour lui faire un coucou. Je vous dit pas quand il m’a vu, il a écarquillé les yeux en me disant c’est pas possible ! tu as sorti le grand jeu !
9otlo toi aussi rakk drabt el hatta ce soir ! il est adorable ce mec. A ce moment là je me disais pourquoi je ne suis pas amoureuse de lui, les choses seraient tellement faciles, pas de Demir, pas de cœur brisé …
En parlant de Demir, toujours rien dans les parages et je ne pouvait pas demander où il est vu que je jouais la fille indifférente.
En attendant, je discutait avec les autres, Mehdi m’a présenté le mec avec qui il était entrain de discuter, un ancien de l’école,  qui a lancé sa propre boîte.

 En discutant, j’avais l’impression qu’on me regardait, je ne sais pas comment expliquer, une sorte de pressentiment. C’est bizarre je n’ai jamais été autant regarder de ma vie. Quand j’ai raconté ça a Manel, elle m’a dit que c’était la confiance en moi dont j’avais fait preuve … moi je pense que c’était surtout grâce à la robe magique !

Un quart d’heure plus tard Demir fait son apparition, je ne sais pas ou il se cachait dans l’appartement ! Il était d’un autre mec apparemment même tranche d’âge et plutôt bogoss.

J’avais envie d’aller le voir et lui dire, alors c’est comme ça que l’on accueille ses invités ? La moindre des choses c’est de leur ouvrir la porte … à la place c’est Lina le portier ! …. mais bon je ne l’ai pas fait …

J’attendais qu’une seule chose, c’est qu’il me remarque … qu’il fasse une tête comme celle de Mehdi. Mais rien pour l’instant il discute avec d’autres personnes. Toujours aussi classe et craquant … Aaaaa je vais perdre patience.

Mehdi me demande ce que je veux boire, je lui dit non ne te dérange pas merci.
Il me dit non t’inquiète j’y vais pour moi déjà,  je lui dit alors juste un verre d’eau gazeuse.
Mehdi se dirige vers le buffet qui était dressé dans le hall d’entrée et à ce moment là Lina rapplique

– j’ai pas eu le temps de te le dire tout à l’heure, mais tu es toute en beauté ce soir, ta robe est sympa … très simples.

(Simple !?!?!?! Bien sur fallait qu’elle trouve un truc à dire )

– Merci, Oui je préfère. Les choses les plus simples sont souvent les meilleurs.

Mehdi revient et me tend le verre d’eau …. et … en le prenant,  je sais pas kiffah je reverse de l’eau sur moi ! ya3ni hada ma khass
Heureusement c’était juste chwiya, mais si c’est pas l’3in  de Lina,  je ne sais pas ce que c’est !

Oui je voulais attirer l’attention de Demir,  mais pas comme ça,  je me disais j’espère qu’il n’a rien vu …
Lina zadetli 3la l’moral, en me disant si tu veux te sécher la salle de bain et en sortant à gauche … deuxième porte

 

Ya jeddek ral9i fommak … je vais finir par te frapper à la fin !

Je lui dit ok, merci
En sortant de la pièce, je passe devant Demir, je ne l’ai pas regardé. j’ai fait comme m’a dit Lina, en sortant à gauche … deuxième porte. Effectivement la salle de bain se trouvait là.
Bon ça va il n’y avait pas trop de dégâts, heureusement que j’avais demandé de l’eau et pas du coca.
Il n’y avait pas grand chose à faire à part d’attendre que ça séche … j’en profite pour verifier mon maquillage et surtout remettre du rouge à lèvre ^^
En sortant de la salle de bain, la pièce en face était ouverte, c’etait la cuisine, une dame d’un certain âge s’y trouvait, elle s’affairait en cuisine. En me voyant, elle me dit, vous avez besoin de quelque chose ma fille ?
Je rentres dans la cuisine pour lui dire non, ça va merci, je me suis légèrement mouillée avec de l’eau, ça va sécher
Elle m’a parue tellement gentille cette dame … j’ai eu envie d’engager la discussion avec elle
Je lui ai demandé si c’était elle qui avait tout préparé, elle me dit que oui. je lui ai dit chapeau, ça a l’air vraiment extra
Je lui demande si elle travaille souvent pour monsieur Démir (9er3ajiya 😉 … mais tout ce qui le concerne m’intéresse … )

la dame : je travailles pour Demir depuis toujours ma fille
moi : Ah d’accord, donc vous êtes tout le temps là
En même temps la dame avait l’air maghrébine, soit tunisienne ou …. algérienne, j’en était sûre … alors j’ai osé demandé

– excusez-moi vous êtes d’origine maghrébine ?
Elle : oui je suis Algérienne

 aaa je vous dit pas je ne sais pas wa3lah, je ne la connait pas la dame et peut être que je ne la reverrais jamais mais je sais pas, j’étais contente de lui avoir demandé

Moi : c’est vrai ? moi aussi !
Elle : ma3rifat kheir ma fille et tu t’appelles comment
Moi : Nadia, je suis une élève de demir et vous madame ?
Elle sourit
Je lui dit qu’est ce qu’il y a ?
Elle me dit non, ce n’est rien j’aime beaucoup ce prénom
à ce moment là Lina arrive : tu étais ou ? je me suis dit, elle s’est perdue cette fille
Moi : Non, non  ça va

A contre cœur je suis Lina et on retourne dans le salon
En rentrant dans la pièce, me regard croise celui de Demir, mon coeur fait un bon, mais je ne montres rien. je fait un signe de la tête pour dire bonjour et j’avance avec Lina
On rejoint les autres
Peu après je commence à discuter avec d’autres personnes puisqu’on étaient là pour ça … se faire des contacts.
A un moment le pote de Demir, enfin le mec avec qui il avait fait son entrée e bogoss vient me voir.
Lui : bonjour je suis Selim et toi ?
Yeww il est cash hada !

quotes-about-being-beautiful-and-confident-hd-quote-and-testimonial-about-womens-beauty-and-confidence-wallpaper

Moi : bonsoir, enchantée moi c’est Nadia, je suis l’une des étudiantes de Demir
Lui : Moi je travailles avec lui
Moi : ah d’accord et vous vous occupez de quoi ? Enfin quel département ?
Lui : je dois vous dire quelque chose d’abord
Moi : heuu oui, je vous écoute ?
Lui : vous êtes très charmante mademoiselle
Moi : ah OK ! Merci ! C’est gentil
La je tourne la tête sans même reflechir, je cherchais Demir, mais il ne me regardait pas.

Je lui redemande ce qu’il fait dans la boîte,  histoire de changer de sujet et il m’explique en quoi consiste son travail avec Demir.
Lina et Vanessa nous rejoignent, en fait elles voulaient juste s’incruster. Bien sûr elle fait son show
Le téléphone du mec sonne et il s’excuse auprès de nous et sort de la pièce
Vanessa dit à ce moment : tu as vu ce mec ! Je suis in love
Lina : grave il est craquant, je me laisserai bien tenter !
Waw la fille elle se tape et mec et veut avoir son copain !  Nevermind, peu importe j’en profite pour lui poser l’ultime question en espérant avoir une réponse

Moi : mais tu parles de ce mec alors que tu es avec Demir, non ?

J’attendais la réponse en ayant peur de ce qu’elle allait dire, parceque malgré tout ce que je peux dire, ou essayer de me convaincre, je sais qu’il y’a en moi un certain espoir, j’espère toujours même si je sais qu’il n’y aura rien.
Cet espoir mais permet d’avancer. A chaque fois je me dis, j’ai confiance, j’ai confiance en Dieu … et ned3i …

Lina : mwé, ensembles, pas vraiment c’est plutôt lui qui me court après.

Je ne savais pas comment prendre sa réponse. Est ce qu’elle était positive ou négative.

En même temps j’étais certaine que ce n’était pas vrai, ce n’est pas possible, ce n’est pas Demir qui lui court après.  Ce mec a toutes les filles qu’il veut, pourquoi il te courrait derrière ? … peut être que rmaal’ha el ma !

Lina : par contre son copain Selim s’intéresse à moi, c’est clair !

anna c’était l’inverse, je ne voyais aucun interêt à ce mec. Oui il est mignon mais … bof, ma3andoch ma3na. Comme quoi ce qui me plait chez Demir ce n’est pas son physique, c’est autre chose, ce qu’il dégage … ce que je ressent en le voyant … le mieux c’est quand il sourit et qu’il ne sait pas que je le regarde … purée ce truc me fait craquer … bon stop j’arrête :p

La soirée passe comme ça et wallou, Demir n’est pas venu me parler de toute la soirée, rien, nada … j’étais déçue, tous ces préparatifs, pour rien, de toute façon à que je pouvais m’attendre, mwalef blé jolies filles … il s’en FOU de moi

Les invités commençaient à s’en aller, il ne restait presque que nous (les étudiants) et comme il y’avait de la musique en léger fond sonore, Lina s’adresse à Selim et lui dit : tu me fais danser  ?  (3inani elle lui fait du rentre dedans, ma tehchemch)

Ils dansent tous les deux, à ce moment là Demir se trouvait au niveau de la porte, il disait au revoir à ses invités, je n’ai pas pu voir s’il était jaloux …

D’autres étudiants commencent s’y mettent aussi … et un mec me demande si je voulais danser, j’ai refusé poliment en lui disant … je suis fatiguée …

Mehdi me dis qu’il ne va pas tarder à y aller, si je voulais qu’on fasse un bout de chemin ensembles. Je lui dit ok. Cette soirée avait été un flop pour moi, le seul que je voulais qu’il me remarque, m’a ignorée toute la soirée. Voila Nadia, tu lui as dit amis … haylik l’amitié ! 

Quelques minutes après, mon téléphone sonne, je regardes c’était ma petite sœur qui me bipait.

Ew khla3t, pourquoi elle me bipe avec son portable aussi tard ?

Je sors dans le hall et je la rappelle : ça va ? kheir ?

– Non, non ça va, je veux juste te parler …

– ça peut pas attendre ?

Elle : steuplaiiii

Ma soeur, quand elle a quelque chose en tête elle ne l’a pas ailleurs

je lui dit de mettre skype, j’allais pas payer une fortune pour rien

J’utilise la 3g de mon téléphone pour la rappeler.

Comme il y’avait beaucoup de bruit avec la musique, je cherche un endroit plus calme pour parler.

J’ouvre la première porte que je trouves devant moi et je rentre …

Je ne fais pas attention autour de moi, je lui demande qu’est ce qu’il y’a ?
Elle me dit : Kayen wahed …
Moi : Quoi  ? Depuis quand rja3ti ta3arfi ce que c’est wahed ?
Depuis quand tu penses à ça, sebti rardék depuis que je suis partie !
En fait j’ai réagit trop vite je ne sais pas, parce qu’elle m’a prise au dépourvu, c’est ma petite sœur … petite sœur elle est au lycée !
Je la vois toujours comme petite
Elle me dit asstenay assem3i 9bal
Moi : ok c’est bon ahki ? wech kayen ?
Elle : wahad nhabo, mais vraiment nhabo bezaf
aaa yemma nendeb hnaki …. wech bik penses au bac au lieu de penser aux mecs
ok je me calme, explique moi bark pourquoi tu m’appelles dokka
Elle : je pense 3ando une autre fille
Moi : attends, moi la question que je me pose c’est we9tah tout ça s’est passé ! ça ne fait même pas un an que je suis partie, et toi tu m’appelles à 1h du mat bach t9olili bellik bellik tu as sahbek, o il te trompe ?
Bon, premièrement si ce mec a une autre hé bin c’est qu’il ne te mérite pas, et ne t’inquiète pas tu tomberas sur le bon, les mecs sont comme ça, ils te font tomber amoureuse, il te laisse hatta tu tombe red dingue de lui et lui il te trompe avec une pauvre conne.
Elle : De quoi tu parles, wechbik tu parles comme ça, ma 9olekch je suis amoureuse de lui, ya3jebni bark, on se parle bark
(oooops je crois que j’ai laissé parler mes propres sentiments)
Moi : ok donc c’est pas urgent on peut en reparler demain ?
à ce moment là j’ai un genre de pressentiment, je me tourne …. Demir … aaa Demir est là … une chambre … sa chambre ?
Elle : oui bizou bizou nkhalik … hagga win raki ? pourquoi tu peux pas parler ?
– hé ho répond ? tu m’entends ? rahet la connexion ?

16 Commentaires

  1. La femme qui cuisine c enfait sa maman..et oui tu decouvrira qu’il n’est pas aussi turk que ça… peut etre qu’il n’a jamais mit le pied en turquie :p
    ….mdr j’ai une imagination débordante.
    Nchalah une bonne fin …. Saha ftourek biz

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here